mercredi 25 décembre 2019

Jacques SIMON décédé le jour de Noël 1835

Pas d'ancêtres prénommés Noël dans mon arbre, ni de naissance le jour de Noël.

Mais un seul décès, celui de Jacques SIMON Sosa n°240, événement qui me permet de revenir sur ce personnage entouré de quelques mystères.

Le premier mystère, qui le restera d'ailleurs, est celui entourant sa naissance.

En effet, il est né de parents inconnus, enfant trouvé à l'Hôtel Dieu de CAEN, et baptisé Jacques Simon le 3 mai 1767.

Baptême de Jacques Simon
Il se marie le 21 janvier 1806 à PLUMETOT avec Marie Madeleine Jeanne Françoise LAIR. Il est alors tisserand, et Marie est fille de tailleur de pierres. Son âge de 30 ans  et 9 mois laisse penser qu'il est né en 1776, mais les indications de son âge dans les archives par la suite vont donner une naissance en 1767, année où je vais trouver son baptême à l'Hôtel Dieu de CAEN.

Mariage de Jacques SIMON


Comment est-il arrivé à PLUMETOT, comment a-t-il appris à écrire (il a une signature simple mais belle), et son métier de tisserand? Voici un autre mystère.

Signature de Jacques SIMON


Il réussit bien dans son métier car on le trouve propriétaire de sa maison sur l'état de section en 1808.
Il s'agit de la parcelle n° 41, ainsi que le bâtiment n° 43 et le jardin n° 61. Surprenant pour un enfant trouvé.

Matrice cadastrale Folio 229


Extrait de l'ancien cadastre de Plumetôt

En 1825, il fait même partie des habitants de PLUMETOT les plus cotisés, comme indiqué dans une délibération municipale du 9 août.


Délibération municipale du 9/08/1825

Il aura 3 enfants avec sa femme, Izaïe Amédée, Louise Aimée et Esidor Jéraume espacés de 6 et 7 ans. Ses deux fils seront tailleurs de pierres, et sa fille restée célibataire, dentellière.

Recensement de 1818 à PLUMETOT

Recensement de 1818 à PLUMETOT

Une vie simple jusqu'à son décès le 25 décembre 1835 à PLUMETOT.

Né sans famille, il a réussi à construire un foyer et élever ses enfants jusqu'à l'âge adulte, et s'intégrer dans ce charmant village où il fait bon vivre qu'est PLUMETOT

Sources Archives Départementales du Calvados

lundi 16 décembre 2019

Changement de nom: de PENNERAT à PENNERAS

Cette branche de ma famille m'a demandé beaucoup de temps (en années!) de recherche car les difficultés se sont cumulées: ancêtre orphelin, berceau de la famille dans une autre région (mais pourquoi ont-ils quitté la Lorraine pour la Normandie!) et pour finir, changement de nom de famille.

Mais pas de doute, après plusieurs vérifications des actes, les PENNERAT sont devenus les PENNERAS.

mercredi 11 décembre 2019

L'intrépide arrière-grand-père, héros de la guerre 14-18 - episode 2: l'enfance

Raimond Alphonse PENNERAS est né le 16 novembre 1891 à Caen, boulevard Leroy selon son acte de naissance.

 Afin de mieux appréhender sa vie et son environnement, je me suis attelée à construire une ligne de vie de sa lignée: son père, lui et son fils, comme l'explique Elise Lenoble dans un article de son blog Auprès de nos racines: 3 étapes pour raconter la vie d’un ancêtre Invisible.

Cette reconstitution m'a fait prendre conscience des difficultés qu'il a dû surmonter dans son enfance pour fonder une famille, et m'a donné un sérieux coup de blues.

Il est le 5ème des 7 enfants d'Eugène PENNERAS et Désirée HAMEL ses parents.

Son père est journalier et sa mère dentellière.

Les dentellières


dimanche 24 novembre 2019

L'intrépide arrière-grand-père, héros de la guerre 14-18 - Episode 1

Raimond Alphonse PENNERAS



Je ne l'ai pas connu. Je sais maintenant qu'il est né le 16 novembre 1891 à Caen, boulevard Leroy et est mort le 14 avril 1970 à Bény-sur-Mer dans le Calvados.

Il a eu une vie difficile, et sa généalogie m'a donné du fil à retordre.

La Normandie et le Lyonnais


Ces lieux font partie intégrante de ma personne.

Je suis née à Dieppe, en Haute Normandie, de parents "émigrés" du Calvados, ayant des ancêtres originaires de la Manche et de l'Orne. Donc profondément Normande.

Pourquoi créer un blog?


Après plus de 35 ans de recherches généalogiques, après m'être impliquée dans des associations généalogiques, je me suis demandé pourquoi avoir envie de créer un blog aujourd'hui.

Cela me permet de trouver le sujet de mon premier article, et de jauger mes propres motivations, ce qui n'est pas rien. Mais aussi et surtout de faire un point sur les raisons profondes qui me font continuer après toutes ces années.